Sommaire

L'hospitalisation à domicile a pour but essentiel de favoriser le maintien à domicile de la personne et d'éviter ou de raccourcir une hospitalisation dans un établissement.

En quoi consiste l'hospitalisation à domicile ?

L'hospitalisation à domicile (HAD) est une structure de soins alternative à l'hospitalisation qui a pour vocation d'assurer des soins médicaux et paramédicaux importants au domicile du patient.

Ce maintien à domicile d'hospitalisation est envisagé pour une période limitée dans le temps, mais est renouvelable en fonction de l'évolution et de l'état de santé de l'individu.

Bon à savoir : durée dans le temps de un à vingt jours renouvelables et uniquement avec l'accord du patient et/ou celui de la famille.

Hospitalisation à domicile : qui est concerné ?

L'hospitalisation à domicile peut concerner :

Pour quels types de pathologie ?

Il existe plusieurs types de pathologie qui peuvent être pris en charge par l'hospitalisation à domicile, à savoir : cancérologie, orthopédie, périnatalité, neurologie, gériatrie, cardiologie, psychiatrie.

Pour quels types de soins ?

  • Des soins ponctuels : maladie non stabilisée, soins techniques et complexes pour une période préalablement déterminée (exemple : chimiothérapie ou antibiothérapie).
  • Des soins de réadaptation au domicile : après la phase aiguë d'une maladie cardiaque ou neurologique ou un traitement orthopédique.
  • Des soins palliatifs qui concernent l'accompagnement en fin de vie.

Conditions d'accord pour une hospitalisation à domicile

Plusieurs critères d'admission sont étudiés pour une hospitalisation à domicile.

  • Le médecin traitant ou le médecin hospitalier :
    • C'est lui qui prend la décision de l'hospitalisation à domicile du malade.
    • C'est lui qui décide que l'état de santé du patient n'exige pas un séjour à l'hôpital.
  • L'assistante sociale : elle fera une enquête pour savoir si le logement (équipement et conditions) permet au malade de rester à son domicile.
  • Le malade et la famille sont d'accord pour l'hospitalisation à domicile.

Bon à savoir : pour que cela soit possible, le malade doit résider dans une zone géographique couverte par une structure d'hospitalisation à domicile disposant suffisamment de lits pour l'accueillir en cas de problème.

Hospitalisation à domicile : qui prend la décision ?

C'est le médecin coordinateur de la structure d'hospitalisation (HAD), à laquelle est rattaché le malade, qui prend la décision sur la base d'un projet thérapeutique (programme de soins et d'accompagnement individualisé).

Pour que les conditions d'admission soient remplies, le patient :

  • notifie par écrit son accord ;
  • doit obtenir de sa caisse d'assurance maladie l'accord de prise en charge.

Prix et prise en charge de cette hospitalisation

Les conditions de prise en charge de l'hospitalisation à domicile sont exactement les mêmes que celles appliquées à l'hôpital soit :

  • 80 % comme toutes les autres hospitalisations,
  • 100 % si votre situation ouvre droit à ce type de prise en charge (affection de longue durée exonérante, etc.)

Cependant, il restera à la charge du malade : le forfait hospitalier et les frais de confort (chambre particulière, TV, téléphone).

Lire l'article Ooreka